Les parcs suisses

Les parcs suisses d’importance nationale se caractérisent par la beauté de leurs paysages, la richesse de leur biodiversité et la valeur de leurs biens culturels. La population des communes s’engage à préserver ces richesses, à les valoriser et à les exploiter pour promouvoir le développement économique et social de leur région. Valeurs paysagères, naturelles et culturelles élevées.

En Suisse, les bases légales permettant de créer des parcs d’importance nationale sont en vigueur depuis le 1er décembre 2007. Entretemps, seize parcs ont atteint le stade de l’exploitation et quatre autres sont en phase de création.

Vue d’ensemble des parcs suisses.

Les parcs d’importance nationale sont répartis en trois catégories: les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux et les parcs naturels périurbains. Ces catégories poursuivent chacune des objectifs distincts.

Catégories de parcs

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) octroie le label « Parc » pour une durée de dix ans aux parcs qui répondent aux critères de la Confédération. L’organe responsable du parc peut quant à lui honorer du label « Produit » les produits et services qui y sont proposés si le fabricant ou fournisseur satisfait aux exigences requises.

Labels Parc et Produit

Valeurs paysagères, naturelles et culturelles élevées

Un parc d’importance nationale se distingue avant tout par la diversité de ses forêts, lacs et cours d’eau, par la rareté de ses milieux naturels – marais, zones alluviales, prairies sèches – et par la beauté de ses paysages, comme les crêtes du parc du Jura argovien ou les glaciers du parc Adula (GR). Les zones périphériques des parcs nationaux et les parcs naturels régionaux comprennent par ailleurs des localités restées authentiques et des biens culturels de grande valeur, à l’instar du couvent Saint-Jean, dans la biosphère du Val Müstair (GR), inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Soutien de la population

Les parcs sont le fruit des réflexions et des aspirations de la population locale. C’est elle qui initie la création d’un parc. La Confédération, quant à elle, apporte son soutien au projet et lui octroie le label « Parc » s’il remplit les critères requis. Les communes sont représentées de manière prépondérante au sein de l’organe responsable du parc et prennent les décisions stratégiques.

Utilité pour la population

Préservation des richesses et développement durable

Un nombre croissant de communes suisses s’inspirent du principe du développement durable. Cette évolution est encore plus marquée dans les parcs, qui sont conscients de leurs caractéristiques locales et régionales comme de leurs valeurs naturelles et paysagères. A celles-ci s’ajoutent les valeurs culturelles, telles que les incarnent les localités typiques et une culture vivante. Les communes des parcs élaborent des visions et stratégies en collaboration avec d’autres partenaires afin de conserver ces richesses et les exploiter en faveur du développement durable de leur région.